Transport Maritime

Optimisation des itinéraires,
Prédictions d'heures d'arrivée
Efficacité énergétique

Planifier le meilleur itinéraire pour vos navires afin de gagner du temps, de réduire les coûts et économiser du carburant présente de nombreux avantages, mais comment y parvenir ?

Le secteur du transport maritime est confronté à de nombreux défis.

L’encombrement des ports, la pénurie de conteneurs, la nécessité de chargements toujours plus importants, contraignent les compagnies maritimes à se réinventer.

En effet, les compagnies maritimes peinent à utiliser leurs ressources de manière optimale.

Contrairement au secteur de l’aviation où l’heure d’arrivée des avions est connue et respectée, dans le secteur du transport maritime, l’ETA des navires reste un défi majeur.

Les compagnies maritimes font face à un challenge pour utiliser leurs données -historiques et en temps-réel- et permettre un calcul fiable de leur heure d’arrivée.  De plus, elles ne savent pas à l’avance les conditions au sein du port d’arrivée, ni même si les ressources seront allouées immédiatement pour le déchargement de la cargaison. 

Aujourd’hui, la fiabilité du temps de transit est essentielle et constitue une mesure clé de la performance opérationnelle. Le voyage typique d’un navire transportant des conteneurs part de la Chine et se dirige vers l’Europe continentale, ce qui nécessite plusieurs arrêts dans les ports pendant le voyage. Les conditions météorologiques, la congestion des ports et la nécessité d’économiser du carburant sont autant de variables à prendre en compte.

ship arrives at port

Utilisez les données pour aider vos navires à parcourir efficacement les routes maritimes

Nous fournissons des solutions de données - historique et en temps-réel - à votre compagnie maritime pour optimiser l'itinéraire de vos navires, prévoir avec précision les heures d'arrivée et réduire la consommation de carburant.

Une solution d’accompagnement personnalisée
Sinay apporte des solutions aux problèmes auxquels sont confrontées les compagnies maritimes. Nous fournissons des outils numériques exploitant des données qui aident le transport maritime à faire face aux multiples défis auxquels il est confronté et fournissons des conseils stratégiques lors de notre programme « Workshops » sur-mesure.

Une approche « Workshops »

Sinay travaillera avec vous pour résoudre les problèmes auxquels vous êtes confrontés, en se concentrant sur votre principal défi et en proposant des solutions qui fonctionnent pour votre compagnie maritime. Notre objectif est de vous aider dans votre parcours de digitalisation en vous fournissant les outils nécessaires.

En travaillant avec vos principales parties prenantes pour comprendre les problèmes et concevoir des solutions, nous concevrons un plan opérationnel adapté à vos besoins, y compris une maquette de l’interface du tableau de bord. À l’issue des « Workshops », chaque client disposera d’une feuille de route claire pour atteindre ses objectifs de performances.

Le Sinay Hub

Qu'est-ce que le Sinay Hub ?

Le Sinay Hub est une plateforme digitale unique permettant d’exploiter les données et de fournir des informations et des indicateurs exploitables. Le Sinay Hub collecte, agrège & analyse des données au sein de modules regroupant les indicateurs thématiques. En utilisant des algorithmes d’apprentissage automatique et d’IA, Sinay a créé des modules logistiques pour aider le secteur du transport maritime à se digitaliser et à améliorer son efficacité opérationnelle.

Les Modules Logistiques

Plusieurs modules logistiques sont disponibles, notamment :

Le Module ETA

Une optimisation efficace des itinéraires permet à une compagnie maritime de prévoir avec précision l’heure d’arrivée d’un navire dans le port de destination, ce qui permet de gagner du temps, d’économiser du carburant et de l’argent ainsi que de réduire la pollution.

Les compagnies maritimes sont capable d’estimer le temps d’arrivée d’un navire environ une semaine avant l’escale, mais cette information varie selon les conditions météos etc… et n’est pas mise à jour en temps réel. La planification de l’escale au sein du port devient donc un enjeu majeur.

Ce manque de précision quant à l’arrivée des navires entraine des problèmes d’allocations des ressources humaines et matérielles et des ruptures importantes dans la chaîne de valeur.

Le module ETA utilise les données AIS, historiques et en temps-réel, couplées à d’autres sources de données notamment météorologiques. Ce module permet aux transporteurs de planifier les itinéraires des navires et de calculer des heures d’arrivée précises, en utilisant des données historiques et en temps réel provenant de satellites et de systèmes de positionnement global. 

Les bénéfices sont nombreux : réduction de la congestion portuaire et donc du temps d’attente à l’arrivée au port, réduction de la consommation de carburant et diminution des émissions de CO2, meilleure allocation des ressources à l’arrivée à quai et in-fine, réduction globale des coûts.

Les grands enjeux du transport maritime d'aujourd'hui

Sinay est passionné par l’océan, ainsi que par les enjeux et les défis auxquels est confronté le secteur maritime. 
Nous pensons qu’en utilisant les données et les outils numériques, nous pouvons aider le secteur à améliorer l’efficacité de ses activités et à atteindre des objectifs environnementaux ambitieux, notamment la décarbonisation.

Congestion Portuaire

Les ports sont de plus en plus fréquentés. De nouvelles routes commerciales s’ouvrent au niveau mondial, les économies émergentes d’Asie étant le moteur d’une croissance importante. Pour répondre à cette demande, les navires deviennent plus grands, par exemple avec le développement des méga-navires accueillant parfois le double de conteneurs, de manière à réaliser des économies d’échelle et réduire les coûts de carburant. Cependant, les plans d’extension des ports ne se concrétisent pas encore pour répondre à cette croissance actuelle et prévue.

L’impact sur les ports est évident. Le volume des marchandises déchargées par les grands navires dans les ports augmente et prend plus de temps. Par conséquent, les navires sont confrontés à des temps de séjour plus longs. Les navires peuvent arriver au port à l’heure prévue, mais ils peuvent être contraints d’attendre un poste d’amarrage ou subir des retards dans le déchargement. Cela a un impact sur les opérations portuaires et sur la fiabilité de leur programmation.

Voir aussi notre article : Port Congestion in Asia

smart ship tracking
port congestion container delays

Atteindre l'efficience en termes de vitesse de navigation et de consommation de carburant

Il est essentiel d’ajuster et de planifier la vitesse optimale des navires pour obtenir un rendement énergétique maximal. Le secteur maritime dépend fortement de l’utilisation du pétrole pour les navires. La volatilité des marchés internationaux de l’énergie pouvant accroître la pression sur les coûts, c’est un facteur supplémentaire à prendre en compte.

Pour économiser du carburant, les navires de transport maritime pourraient maintenir une vitesse lente pendant un voyage ; les recherches indiquent qu’une réduction de 10 % de la vitesse réduit la consommation de carburant de 20 %[1].  Bien que cela soit avantageux pour économiser du carburant, à l’inverse, les navires doivent souvent augmenter leur vitesse pour atteindre les ports dans les délais prévus, ce qui entraîne une augmentation significative de la consommation. De même, des vitesses plus élevées génèrent davantage de polluants dans l’eau.

La météo est bien sûr un autre facteur à prendre en compte. Les conditions météorologiques difficiles, telles que les tempêtes et les forts courants de fond, peuvent obliger les navires à augmenter leur vitesse, puis à la réduire lorsque les conditions sont plus favorables.  Ces circonstances peuvent obliger les navires à modifier leurs itinéraires ou à s’abriter dans un port voisin pour assurer la sécurité de leur équipage et protéger la cargaison, ce qui entraîne des retards et une pression supplémentaire pour augmenter la vitesse afin d’atteindre une destination.

[1] https://glomeep.imo.org/technology/speed-management/

Le prix des conteneurs augmente

Au cours de l’année écoulée, le prix des conteneurs a considérablement augmenté. La pandémie de COVID-19 a massivement perturbé les habitudes de consommation. De fait, la population mondiale voyage moins mais passent plus de temps à la maison – et consomment davantage de marchandises, transportées par conteneur.  

Cette explosion de la demande de conteneurs encourage les entreprises mondiales à rechercher des avantages concurrentiels, en travaillant en partenariat avec le secteur du transport maritime pour assurer la durabilité des transports et réduire les émissions de carbone.

Réduire les émissions de carbone dues au transport maritime

En 2020, l’Organisation Maritime Internationale (OMI) des Nations Unies a fixé des objectifs visant à réduire de 40 % l’intensité de carbone du transport maritime international d’ici à 2030, par rapport aux niveaux de 2008[1]Les réglementations visant à améliorer la conception des navires afin d’obtenir une meilleure efficacité énergétique sont une réalité.

De nombreuses compagnies maritimes se sont engagées à atteindre l’objectif de zéro émission de carbone en haute mer d’ici à 2030, ce qui constitue une autre mesure du secteur maritime pour réduire les émissions de CO2. Pour ce faire, l’optimisation de la vitesse des navires et la maximisation de la capacité des conteneurs sont des moyens essentiels.

[1] https://www.reuters.com/article/us-shipping-environment-imo/un-approves-extra-steps-to-curb-shipping-emissions-idUKKBN27X2JC

ship turn around time